Top 10 des meilleurs conseils d’entrevue pour les demandeurs d’emploi

Lorsque vous maîtrisez avec succès le double art de la création d’un CV et d’une lettre de motivation, et que vous commencez à recevoir des demandes d’entretiens, il est temps de comprendre comment réussir l’entretien d’embauche afin d’être toujours plus proche de votre objectif d’obtenir un ou plus d’offres d’emploi.

Cet article se concentre sur les dix conseils d’entretien d’embauche les plus importants pour les demandeurs d’emploi.

10 conseils

1. Mener des recherches sur l’employeur, le responsable du recrutement et l’opportunité d’emploi

Le succès d’un entretien d’embauche commence par une base solide de connaissances de la part du demandeur d’emploi. Vous devez comprendre l’employeur, les exigences du poste et les antécédents de la personne (ou des personnes) qui vous interviewe. Plus vous effectuerez de recherches, plus vous comprendrez l’employeur et mieux vous serez en mesure de répondre aux questions d’entrevue (ainsi que de poser des questions perspicaces (voir #8). Parcourez le site Web de l’organisation et d’autres documents publiés, recherchez moteurs, des outils de recherche et poser des questions sur l’entreprise dans votre réseau de contacts.

2. Passez en revue les questions d’entrevue courantes et préparez vos réponses

Une autre clé du succès des entretiens consiste à préparer les réponses aux questions d’entretien attendues. Tout d’abord, demandez au responsable du recrutement quel type d’entretien vous attendez. Sera-ce en tête-à-tête ou en groupe ? Sera-ce avec une seule personne ou rencontrerez-vous plusieurs membres de l’organisation ? Votre objectif est d’essayer de déterminer ce qui vous sera demandé et de rédiger des réponses détaillées mais concises qui se concentrent sur des exemples et des réalisations spécifiques.

Un bon outil pour se souvenir de vos réponses est de les mettre sous forme d’histoire que vous pourrez raconter lors de l’entretien. Pas besoin de mémoriser les réponses (en fait, il vaut mieux ne pas le faire), mais développez des points de discussion. Il existe d’excellents outils disponibles pour vous aider avec les questions et les réponses d’entrevue. Envisagez également d’utiliser la technique d’interview STAR.

3. Habillez-vous pour réussir

Planifiez une garde-robe qui correspond à l’organisation et à sa culture, en vous efforçant d’obtenir l’apparence la plus professionnelle possible. N’oubliez pas qu’il est toujours préférable d’être trop habillé que pas assez et de porter des vêtements qui vous vont bien, qui sont propres et repassés. Gardez les accessoires et les bijoux au minimum. Essayez de ne pas fumer ou de ne pas manger juste avant l’entretien et, si possible, brossez-vous les dents ou utilisez un rince-bouche.

4. Arrivez à l’heure détendu et préparé pour l’entretien

Il n’y a aucune excuse pour arriver en retard à un entretien. À moins d’un désastre, efforcez-vous d’arriver environ 15 minutes avant votre entretien prévu pour remplir des documents supplémentaires et vous donner le temps de vous installer. Arriver un peu en avance est aussi l’occasion d’observer la dynamique du lieu de travail.

La veille de l’entretien, préparez des copies supplémentaires de votre CV ou de votre CV et de votre liste de références. Si vous avez un portfolio ou des échantillons de votre travail, apportez-les également. Enfin, n’oubliez pas d’emporter plusieurs stylos et un bloc-notes pour prendre des notes. Enfin, lorsque vous arrivez dans les bureaux, éteignez votre téléphone portable. (Et si vous mâchiez du chewing-gum, débarrassez-vous-en.)

5. Faites de bonnes premières impressions

Une règle cardinale d’entretien est d’être poli et d’offrir des salutations chaleureuses à tous ceux que vous rencontrez, du préposé au stationnement à la réceptionniste en passant par le responsable du recrutement. Les employeurs sont souvent curieux de savoir comment les candidats traitent les membres du personnel, et votre offre d’emploi pourrait facilement être déraillée si vous êtes impoli ou arrogant envers l’un des membres du personnel. Au moment de l’entretien, gardez à l’esprit que les premières impressions – l’impression que les enquêteurs obtiennent dans les premières secondes de votre rencontre – peuvent faire ou défaire un entretien.

Faites une bonne première impression en vous habillant bien (voir # 3), en arrivant tôt (voir # 4) et lorsque vous saluez votre interlocuteur, levez-vous, souriez, établissez un contact visuel et offrez une poignée de main ferme mais pas écrasante.

Rappelez-vous qu’avoir une attitude positive et exprimer son enthousiasme pour le travail et l’employeur sont essentiels dans les premières étapes de l’entretien ; des études montrent que les responsables du recrutement prennent des décisions critiques concernant les candidats à un emploi dans les 20 premières minutes de l’entretien.

6. Soyez authentique, optimiste, concentré et concis

Une fois l’entretien commencé, la clé du succès réside dans la qualité et la livraison de vos réponses. Votre objectif doit toujours être l’authenticité, en répondant sincèrement aux questions de l’entretien. En même temps, votre objectif est de passer à l’étape suivante, vous voudrez donc fournir des réponses ciblées qui mettent en valeur vos compétences, votre expérience et votre adéquation avec le travail et l’employeur. Fournissez des exemples solides de solutions et de réalisations, mais gardez vos réponses courtes et précises.

En préparant les réponses aux questions d’entrevue courantes (voir #2), vous éviterez idéalement les réponses longues et décousues qui ennuient les enquêteurs. Essayez toujours de garder vos réponses d’entrevue courtes et précises. Enfin, peu importe à quel point un intervieweur pourrait vous appâter, ne dénigrez jamais un ancien employeur, patron ou collègue. L’entretien porte sur vous et démontre que vous êtes le candidat idéal pour le poste.

7. Rappelez-vous l’importance du langage corporel

Bien que le contenu de vos réponses à l’entretien soit primordial, un langage corporel médiocre peut être au mieux une distraction, ou au pire une raison de ne pas vous embaucher. Les formes efficaces de langage corporel comprennent le sourire, le contact visuel, une posture solide, l’écoute active et le hochement de tête. Les formes préjudiciables du langage corporel comprennent le fait de se pencher, de regarder au loin, de jouer avec un stylo, de s’agiter sur une chaise, de se brosser les cheveux en arrière, de se toucher le visage, de mâcher de la gomme ou de marmonner.

8. Posez des questions perspicaces

Les études montrent continuellement que les employeurs portent un jugement sur l’intérêt d’un candidat pour le poste en fonction du fait que la personne interrogée pose ou non des questions. Ainsi, même si le responsable du recrutement a été approfondi dans ses discussions sur l’offre d’emploi et sur ce qui est attendu, vous devez vous poser quelques questions. Cela montre que vous avez fait vos recherches et que vous êtes curieux. Le demandeur d’emploi intelligent prépare des questions à poser quelques jours avant l’entretien, en ajoutant toutes les questions supplémentaires qui pourraient découler de l’entretien.

9. Vendez-vous puis concluez l’affaire

Le candidat le plus qualifié n’est pas toujours celui qui est embauché ; le candidat gagnant est souvent le demandeur d’emploi qui fait le meilleur travail en répondant aux questions de l’entretien et en montrant son adéquation avec le travail, le département et l’organisation. Certains comparent l’entretien d’embauche à un appel de vente. Vous êtes le vendeur et le produit que vous vendez à l’employeur est votre capacité à répondre aux besoins de l’organisation, à résoudre ses problèmes et à propulser son succès.

Enfin, à la fin de l’entretien, posez des questions sur les prochaines étapes du processus et le calendrier que l’employeur prévoit utiliser pour prendre une décision concernant le poste.

10. Remercier le(s) intervieweur(s) en personne et par courriel

La courtoisie et la politesse communes vont loin dans les entretiens ; ainsi, l’importance de remercier chaque personne qui vous interviewe ne devrait pas vous surprendre. Commencez le processus lors de l’entretien, en remerciant chaque personne qui vous a interviewé avant de partir. Écrire des e-mails ou des notes de remerciement peu de temps après l’entretien ne vous donnera pas l’offre d’emploi, mais cela vous donnera certainement un avantage sur les autres finalistes qui n’ont pas pris la peine d’envoyer des notes de remerciement.

Réflexions finales sur le succès de l’entretien d’embauche

Réussir des entretiens d’embauche demande de la recherche, de la pratique et de la persévérance. Plus vous mettez d’efforts dans la préparation de votre entretien, plus vous réussirez à obtenir des offres d’emploi, surtout si vous vous rappelez et suivez ces dix conseils d’entretien d’embauche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT VOTRE FORMATION !〈〈〈 Cliquez ICI 〉〉〉